logo
homeAccueil > Rechercher et voir > Votre recherche > Fiche Document : CM 1731
 

Fiche Document : CM 1731 - Le tournage de VINGT ANS APRES

 

Document  / 1  
Retour
poster

Vous n'avez accès qu'aux fiches descriptives et aux imagettes.

Pour accéder aux vidéos et au panier de sélection, identifiez-vous.

La vidéo est réservée aux professionnels de l'audiovisuel, inscrivez-vous.

Type SUJET
Collection Fondation Jérôme Seydoux Pathé (Pathé Fiction FJSP)
Making Of
Durée 00:06:00
Coul. son NB  Muet
Sélectionner
Référence

CM 1731

Titre

Le tournage de VINGT ANS APRES

Dates

1ère diffusion : 1922

Résumé catalogue

Le "making of" de VINGT ANS APRèS, serial en 10 épisodes réalisé en 1922 par Henri DIAMANT BERGER.
Introduites par des "flash titles" décorés de dessins : intertitres n'étant pas à la bonne longueur qui ne peuvent pas être lus à vitesse de projection, toute la distribution du film en images (générique), une visite de la troupe à Sarah BERNHARDT à Belle Ile, des scènes de répétition, la construction des décors à Boulogne Billancourt dans les usines NIEPCE et FETTERER, les figurants derrière les fausses fenêtres des façades de vieilles maisons plates, les techniciens mêlés aux figurants en costumes de mousquetaires en route pour le tournage de la bataille de Lens montent dans des voitures à cheval et passent dans les rues devant des badauds et les automobiles de 1922.

Résumé descriptif

Les comédiens du film sont présentés en costumes et dans leurs rôles dans la bande annonce.
Puis, en tournage à Belle-île, la troupe rend visite à Sarah Bernhardt. Une scène est tournée en plein air à Locronan. Au studio, un déjeuner est organisé avec Jean Périer tandis qu'à Boulogne-Billancourt, les usines Niepce et Fetterer construisent d'immenses décors dans les ateliers des futurs studios. En extérieur, on construit les décors du "vieux Paris" puis du "vieux Londres". Quelques scènes de tournage à deux caméras nous montrent Henri Diamant-Berger à l'oeuvre, puis des images du tournage : bataille de Lens, scènes de foules etc.

Carton : La semaine prochaine, Pathé Consortium Cinéma présentera ici LE PREMIER CHAPITRE DE VINGT ANS APRES d'après Alexandre Dumas et Maquet. Carton : Le réalisateur des Trois Mousquetaires et de Vingt Ans Après Mr Henri Diamant-Berger. Image : Henri DIAMANT BERGER sur un plateau de cinéma vide pose debout, les mains dans les poches, et sort un peu maladroitement du champ.

Carton dans un cadre décoré de dessins (comme tous les cartons du sujet) : Les interprètes. Ici, 22 cartons plus ou moins décorés, annoncent le nom de 24 comédiens (deux des intertitres manquent) et les rôles qu'ils tiennent dans le film. Les comédiens en costumes apparaissent ensuite, le plus souvent devant un fond neutre et lançant un regard traduisant les sentiments de leur personnage, l'éclairage en oeil-de-boeuf les isole; il s'agit des plans du générique qui doit apparaître au début du film. Plus rarement, les comédiens sont en action dans une scène : dialoguant avec un personnage hors champ dans un décor. Se suivent donc sur l'écran 24 comédiens :
Mr DE MAX (Paul de Gondi, coadjuteur de l'archevêque de Paris). Marguerite MORENO (Anne d'Autriche, Reine de France). Mr Jean PERIER (le cardinal de Mazarin, premier ministre). Jean YONNE (d'Artagnan). Henri ROLLAN (Athos, comte de la Fère). Pierre DE GUINGAND (Aramis, l'abbé d'Herblay). MARTINELLI (Porthos, seigneur du Vallon de Bracieux de Pierrefond). Armand BERNARD (Planchet, confiseur et capitaine des bourgeois de Paris). Marcel VALLEE (Mousqueton). PRE-FILS (Grimaud). STACQUET (Bazin). DESJARDIN (Charles, Roy d'Angleterre). Jane PIERLY (Henriette de France, Reine d'Angleterre). Harry KRIMER (Morduant, fils de Milady). Jean DARAGON (le duc de Beaufort). Denise LEGEAY (la duchesse de Longueville). VERNAUD (le général Cronwell). Simone VAUDRY (Henriette d'Angleterre). Paul HUBERT (Lord de Winter). Mademoiselle (Georgette) SORELLE (la duchesse de Chevreuse). Pierrette MADD (carton manque mais pas l'image)... joue en travesti le vicomte de Bragelonne... autrefois Madame Bonacieux).

Carton : A Belle-Isle toute la troupe rendit une visite à SARAH - BERNHARDT.
Image : Plan extérieur au jardin, sous un parasol, Sarah BERNHARDT, chapeautée, est assise sur un lit recouvert d'un drap clair. Autour d'elle, deux enfants,l'équipe du film, acteurs en costume de mousquetaires et Henri DIAMANT BERGER qui lui parle, elle est souriante. Carton : La grande tragédienne au milieu des mousquetaires.
Image : Même plan avec la troupe debout autour d'elle qui salue et d'Artagnan qui lui fait un baise-main. Image : Très beau plan où toute l'équipe grimpe un chemin menant à une belle maison.

Carton : Le travail en plein air à Locronan. Image : Plan en plongée sur le parvis d'une église bretonne rempli de figurants et chevaux.

Carton : Sur le studio, un déjeuner est organisé avec Mr JEAN PERIER pour maître d'hôtel. Image : Sur un plateau assez vide, une table est dressée sur laquelle Jean PERIER coupe un morceau de viande. Il sourie à la caméra, autour de lui, une légère agitation rigolarde.

Carton : Cependant, à Billancourt, les usines Niepce et Fètterer construisaient d'immenses décors. Les ateliers.
Image : Beau plan général où l'on voit des menuisiers au travail. Enseigne NIEPCE et FETTERER lisible. Carton : Le chantier où s'élèvera le Vieux-Paris. Image : panoramique extérieur sur un grand terrain vague, beaucoup de gens travaillent, on assiste à la levée, volontairement accélérée d'une facade de vieille maison. Carton : Notre-Dame commence à se construire. Image : Toujours en accéléré, la lègère facade aux ogives de la cathédrale devient reconnaissable. On voit en arrière plan deux cheminées d'usine fumantes et on lit une écriteau NIEPCE et FETTERER (très belle photo). Carton : Les vieilles maisons. Image : Plan en plongée sur une vieille rue populeuse. Carton : L'envers d'un décor. Image : Derrière une facade vide, on voit les figurants monter à une échelle, ils disparaissent derrière une bache qui ne laisse dépasser que leurs mollets. Carton : On tourne. Image : Contre champ sur la maison à colombages de face : derrière chaque fenêtre on voit les silhouettes. Au premier plan, deux cameramen tournent avec les caméras sur trépieds, entourés des techniciens. Carton : Quelques coins du parvis pendant les répétitions. Image : Plans larges de la foule devant Notre-Dame quer l'on reconnait, on ne distingue pas les techniciens et les caméras mais l'attente est assez palpable et le nombre de figurants impressionant. Carton : En route pour la bataille de Lens. Image : Des policiers retiennent des badauds sur le trottoir. Les figurants en costume mélangés aux techniciens en civil, montent à bord de grandes voitures tirées par deux chevaux, passent dans les rues (des passants regardent, une voiture garée permet de dater la scène); les mousquetaires ferment la route sur leurs chevaux. Puis images du tournage de la bataille : beaucoup de figurants autour d'un technicien portant un canotier monté sur un cheval.

Carton : La semaine prochaine, premier chapitre Le Fantôme de Richelieu.

Mots clés

BRETAGNE; FRANCE; BELLE ILE EN MER; ACTEUR; ACTRICE; CINEMA; FILM; TOURNAGE; DECOR; REALISATEUR; DIAMANT BERGER Henri

Documents proches

JOURNAL D'UN FOU

JEAN-PIERRE MOCKY

JEAN DE FLORETTE FIGURANTS

JEAN DE FLORETTE FIGURANTS

TRAIN D'ENFER